Exposition Habitants atypiques

Le CAUE 79 vous propose de découvrir l'exposition habitants atypiques à Mauzé-sur-le-Mignon du lundi 18 mars au dimanche 24 mars (15h-19h) dans la cour de la Mairie. Cette présentation s'inscrit dans le cadre d'une semaine de sensibilisation à la culture des gens du voyage.

Présentation de l'exposition Habitants atypiques à des scolaires en 2012 à Niort

Présentation de l'exposition Habitants atypiques à des scolaires en 2012 à Niort - Photo : V. Baubriaud (CAUE 79) - - © CAUE79

L'exposition

Cabanes, yourtes, habitats troglodytiques… Cette exposition est le fruit de 4 années de pérégrination à travers la France à la rencontre d’habitants ayant choisi un mode d’habiter atypique. Par leurs textes et leurs photographies, les auteurs nous invitent à partager le quotidien de ces familles qui se sont construit un chez soi intime et original, le plus souvent en étroite relation avec la nature. L’exposition interroge nos modes de vie actuels et nous rappelle qu’il est possible d’habiter autrement à la campagne.

Auteurs : Alexa Brunet, photographe, Irène Brunet, auteur, Maude Grübel, graphiste.
Producteurs : CAUE 49 et 31.

Le projet artistique

L’habitat, le choix d’une vie alternative, la ruralité aujourd’hui, tels sont les thèmes chers aux soeurs Brunet et qui ont motivé leur projet artistique. Alexa derrière l’objectif et Irène face à la feuille blanche.

L’exposition est le fruit de quatre années de pérégrination — le dernier voyage a eu lieu en avril dernier — à travers la France, dans l’Ouest, le Sud et le Massif central. Durant leur séjour, Alexa et Irène Brunet sont parties à la rencontre d’habitants ayant choisi un mode d’habiter alternatif (troglodyte, cabane, yourte etc.) par rapport aux propositions du marché. Par leurs textes et leurs photographies, les auteurs nous invitent à partager le quotidien de ces familles qui se sont construit un chez soi intime et original, le plus souvent en étroite relation avec la nature.

A l’origne, Irène et Alexa portent un intérêt tout particulier à l’habitat lui-même, aux techniques de construction. Au fur et à mesure, les rencontres de ces habitants autoconstructeurs orientent leur regard vers leur mode de vie, leur univers quotidien, emprunt de poésie et d’imaginaire.

Photo extraite de l'exposition Habitants atypiques, photo d'Alexa Brunet, Les Nez Frais

Les nez frais, photo de Alexa Brunet extraite de l'exposition Habitants atypiques, © Alexa Brunet

Les habitants atypiques

Ils vivent à la campagne, hors des sentiers battus. Leurs convictions personnelles les ont poussés à vivre différemment loin des grandes villes. Ils se sont donc improvisés bâtisseurs en toute liberté, seuls, en famille ou en groupe. Cabanes dans les arbres, habitats troglodytes, maisons en matériaux de récupération, huttes éphémères, leur habitat est à leur image, unique et plein d’inventivité. Sa conception répond par ailleurs aux besoins du quotidien : s’abriter, s’alimenter, se chauffer. Leur démarche s’inscrit dans un processus global ; l’habitat est témoin d’une pensée, de valeurs humaines, d’un mode de vie respectueux de l’environnement.

Les «autoconstructeurs» sont motivés, pleins d’énergie et d’idées nouvelles. Leur engagement passe par l’action. Vivre leurs convictions implique la transgression de la norme ; être citoyen et responsable, c’est pour eux suivre les voies alternatives de la construction et remettre en cause le fonctionnement de notre société.

Original et rebelle, leur habitat leur ressemble. Ils sont avides de partager leurs expériences, et grâce à ces initiatives à l’origine isolées, des réseaux se créent, des projets innovants autour de l’habitat voient le jour en région rurale. Leurs choix nous poussent à nous interroger sur nos modes de vie actuels, et nous rappellent qu’il est possible d’habiter autrement à la campagne.

La semaine de sensibilisation à la culture des gens du voyage

Elle s’intègre dans le cadre d’une semaine de sensibilisation à la culture des gens du voyage portée par le centre socioculturel et l’association départementale d’aide aux gens du voyage. Un temps fort aura lieu le mercredi 20 mars avec des animations, des lectures, une projection-débat «Voyageur, si on parlait de toit». Plus d’information auprès du CSC du Pays Mauzéen au 05 49 26 72 46.

Animations jeunes

En parallèle de l’exposition, des animations seront proposées par le CAUE 79 aux enfants du centre de loisirs de Mauzé-sur-le-Mignon le mercredi 20 matin et aux familles le mercredi après midi de 15h à 19h. Suite à la visite libre de l’exposition, les jeunes découvriront grâce à un jeu de cartes les différents habitats à travers le monde puis, par le toucher et l’exploration de l’exposition, la diversité des matériaux de construction.

Outils d'animations utilisés dans le cadre des animations autour de l'exposition Habitants atypiques

Le matériel d'animation, photo de Virginie Baubriaud © CAUE 79

Contenu associé

Médias sociaux

Retrouvez le CAUE sur les médias sociaux en cliquant sur les icônes ci-dessous.
lien vers la page facebook du CAUE lien vers le compte du CAUE lien vers le la chaine youtube du CAUE

Fil twitter

Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement

CAUE 79, Maison du Département, mail Lucie Aubrac, CS 58880, 79028 Niort Cedex

Tel : 05 49 28 06 28 - contact@caue79.fr

Horaires : du lundi au jeudi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30, vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h30

--Mentions légales----Administration--