Couleurs et matériaux des bâtiments agricoles

La forme architecturale de ces bâtiments est fortement déterminée par les spécificités techniques, capacité, circulation, ventilation... Le choix de l'implantation est bien sûr le premier élément permettant une bonne intégration, il n'y a dans ce domaine que peu de prescriptions générales, chaque projet et contexte étant particulier.

Batiment agricole avec des teintes foncées

Privilégier les teintes foncées - Photo : Claire Grimaldi (Chambre d'agriculture 79) - - © Chambre d'agriculture 79

Le choix des matériaux et des couleurs de l'enveloppe est, en second lieu, le domaine sur lequel on peut le mieux intervenir pour favoriser l'intégration de ce type de bâtiment.

La gamme des matériaux proposés est large, ils sont généralement de type industriels.

Certains, par leur aspect, cherchent à en imiter d'autres, par exemple les bardages métalliques dont la couleur beige est censée ressembler au ton de la pierre ou les toitures en fibre ciment dont l'aspect flammé se voudrait de la tuile. Ces copies sont rarement convaincantes et ne sont pas en rapport avec les surfaces et volumes spécifiques des stabulations, hangars et silos. Il serait illusoire de vouloir faire passer, par un mimétisme de couleur, ces constructions pour des bâtiments traditionnels anciens type granges ou balets.

Il est préférable que les bâtiments contemporains s'assument comme tels et utilisent les matériaux d'aujourd'hui avec une réflexion sur leur texture, couleur et mise en oeuvre.

Le but étant d'atténuer l'impact de ces volumes importants dans le paysage, quelques principes peuvent être appliqués :

  • Les couleurs claires sont celles qui se voient de loin car les tonalités générales du paysage sont à dominante foncée, bois et haies constituent des masses horizontales sombres dans le paysage. Il est donc judicieux de choisir des tonalités foncées pour des bâtiments de grandes dimensions.
  • La partie du bâtiment la plus visible à distance est la toiture, la règle précédente s'y applique en premier lieu. Le toit devrait même être plus foncé que les parois pour bien ancrer le bâtiment au sol. La fibre de ciment de ton anthracite est souvent le matériau le plus satisfaisant.
  • La texture des matériaux doit être mat pour parer aux effets de reflet. Eviter par exemple les aciers galvanisés laissés nus ou les peintures brillantes.

Les notions exposées ici sont générales, la solution sera fonction du contexte environnant selon que le bâtiment sera perceptible sur un fond de bocage, en continuité d'une ferme ancienne, ou au milieu d'une plaine.

Contenu associé

Médias sociaux

Retrouvez le CAUE sur les médias sociaux en cliquant sur les icônes ci-dessous.
lien vers la page facebook du CAUE lien vers le compte du CAUE lien vers le la chaine youtube du CAUE

Fil twitter

Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement

CAUE 79, Maison du Département, mail Lucie Aubrac, CS 58880, 79028 Niort Cedex

Tel : 05 49 28 06 28 - contact@caue79.fr

Horaires : du lundi au jeudi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30, vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h30

--Mentions légales----Administration--