Tempo de l'arbre

Le CAUE propose après son Assemblée générale, un film Auprès de mon arbre, une conférence-débat avec Rémy Orhon et Geneviève Sauvé, un repas convivial et une visite de l'Arboretum de la Croix Verte. Cette journée aura lieu le vendredi 31 mai. Elle débutera une heure après l'AG à 10h30 à la salle des fêtes de Beaulieu-sous-Bressuire

Carton de la journée Tempo de l'arbre

Carton de la journée Tempo de l'arbre - Graphisme : E. Brochard (CAUE 79), Photos CAUE 79 - - © CAUE79

Programme

Dans un projet urbain, d’aménagement ou de planification, l’arbre n’est pas un élément de «mobilier urbain», mais un être vivant dont la longévité dépasse de loin le temps du projet. Sa présence définit l’identité de nos paysages, participe à l’équilibre et à l’agrément de nos cadres de vie. À ce titre, il mérite respect et égard.

Vendredi 31 mai 2013, salle des fêtes de Beaulieu-sous-Bressuire.

  • 9h00 - Assemblée générale du CAUE des Deux-Sèvres (ouverte aux non-adhérents qui souhaiteraient mieux nous connaître)

  • 10h30 - Film : Auprès de mon arbre (extraits) de Philippe Rabillat (cinéaste-naturaliste)
  • 11h15 - Conférence : Planification et aménagement, comment prendre en compte les arbres existants, présentation de la démarche et des outils mis en place à la Chapelle-sur-Erdre, Rémy Ohron (Responsable du Service Environnement Espaces Publics, Direction Cadre de vie et Solidarités de la Chapelle-sur-Erdre)
  • 12h00 - Débat animé par Geneviève Sauvé (Ingénieur forestier, propriétaire et gestionnaire de l’Arboretum de la Croix verte)
  • 12h30 - Buffet (15 €)
  • 14h00 à16h00 - Visite de l’Arboretum de la Croix Verte

Inscription à la journée

La journée Tempo de l'arbre est ouverte à tout le monde. Une participation de 15 € est demandée pour le repas.

Pour assister à cette journée l'inscription est obligatoire

Vous pouvez télécharger le carton d'invitation en suivant ce lien : Tempo de l'arbre.

Merci de nous le retourner avec votre règlement au CAUE 79, 15 rue de l'Hôtel-de-ville, 79000 Niort.

Pour plus de renseignements concernant l'Assemblée générale ou Tempo de l'arbre demandez Nathalie Babin au 05 49 28 06 28.

Objectifs de la journée

Dans l'esprit des propos de Francis Hallé (Du bon usage des arbres, un plaidoyer à l'attention des élus et des énarques), l'objectif de cette journée est de sensibiliser à la valeur d'un arbre.

En effet, dans le projet urbain, aménagement ou planification, l'arbre n'est pas un élément de "mobilier urbain" mais qui, bien que muet et inerte, est un être bel et bien vivant et de longévité bien supérieure à la nôtre. Leur présence définit l'identité de nos paysages, participe à l'équilibre et à l'agrément de nos cadres de vie.Ils méritent respect et égards.

La journée débutera par une approche sensible de l'arbre. L'arbre remarquable par son âge, son histoire, est au centre du film Auprès de mon arbre de Philippe Rabillat qui présente une série de portraits d'arbres du Grand-Ouest (les portraits montrés seront choisis dans le département des Deux-Sèvres et des abords immédiats).

Le témoignage de Rémy Ohron mettra en avant une démarche et des outils concrets de prise en compte des arbres existants dans les projets d'aménagements ou de planification.

A la suite des deux interventions, un temps de débat permettra de répondre aux questions, il sera animé par Geneviève Sauvé, Ingénieur forestier, propriétaire et gestionnaire de l'Arboretum de la Croix Verte.
Arboretum, dans lequel aura lieu, si le temps le permet, le déjeuner puis une visite commentée par sa propriétaire.

Les intervenants

Philippe Rabillat cinéaste-naturaliste, réalisateur du film Auprès de mon arbre.

Dessinateur industriel pendant une quinzaine d'année, Philippe Rabillat s'est ensuite dirigé vers la réalisation d'audiovisuels de commande avec pour domaine de prédilection le patrimoine et l'humain. Fort de la réalisation d'une soixantaine de films, il entame une carrière de cinéaste-naturaliste autour du thème de l'arbre remarquable.
« L'arbre, et plus particulièrement celui d'exception, m'a toujours fasciné. Il représente ce trait d'union vivant qui nous relie à notre passé, l'aveugle immobile qui détient en son bois bien des secrets comme celui de nos climats. C'est pourquoi il ne faut pas le voir comme une relique, mais comme un atout dont la préservation et l'étude sont l'une des clés de notre futur. Depuis la nuit des temps, beaucoup d'hommes se sont tournés vers lui pour avoir la réponse à leur existence, une aide, une protection. Sa discrète générosité nous assure le bien-être, alors ne le méprisons pas, célébrons-le. ».

Rémy Ohron responsable du Service environnement-Espace-Public, Direction Cadre de Vie et Solidarités de la Ville de la Chapelle-sur-Erdre.

Située au coeur de l'agglomération nantaise, la commune de la Chapelle sur Erdre possède une richesse de sites naturels et remarquables. Elle offre tous les avantages d'une ville à la campagne et se présente comme une commune verte, caractérisée par son bocage de chênes pédonculés, son espace agricole, ses vallées et ses parcs XIXe. Les espaces communaux ressentis comme significatifs sont en étroite relation avec les vallées. Celles-ci sont très fortement ressenties. Elles marquent profondément le territoire. L'identification du paysage communal est étroitement liée à leur présence et à leurs usages.
Le chêne pédonculé, essence dominante des haies bocagères, couvre tout le territoire. Cette trame crée un lien entre les différentes composantes du paysage et participe à l'identité de La Chapelle-sur-Erdre. Dans les villages ou à leur périphérie, le végétal est un élément caractéristique des paysages, autant qu'un facteur d'identité et de diversité : vergers, potagers, haies bocagères, arbres isolés ou groupés... L'arbre est un marqueur de l'identité communale, la haie le trait d'union entre la campagne et la ville et entre l'espace public et l'espace privé.
La charte paysagère et la charte des espaces naturels et ruraux ont permis d'en définir des objectifs généraux pour:

  • Pérenniser les espaces végétalisés
  • Mettre en valeur sur du long terme, le patrimoine vert
  • Maintenir un équilibre entre espaces végétalisés et espaces bâtis
  • Préserver la trame bocagère qui participe fortement à l'identité paysagère de la commune.

Geneviève Sauvé ingénieure des Eaux et Forêts, anciennement responsable du service Environnement du Conseil Général des Deux-Sèvres et propriétaire de l'Arboretum de la Croix-Verte.

« Les arbres sont pour moi comme les humains, les animaux et tout ce qui vit, des amis, des compagnons, des individus à comprendre, à choyer...J'essaie d'être un médiateur entre les arbres et les humains. 
Depuis l'enfance , je veux comprendre le fonctionnement du vivant. Comme tous les enfants, j'ai exploré le monde animal en observant les insectes, les oiseaux, les poissons... mais à l'adolescence, le monde végétal m'est apparu plus mystérieux et plus complexe d'où le désir de devenir ingénieur des Eaux et des Forêts.
De retour en Deux-Sèvres, après une expérience d'un an et demi à l'Office National des Forêts en Guyane, en parallèle de fonctions dans l'administration forestière, l'arboretum de la Croix-Verte est créé, s'agrandit et s'enrichit. Il ouvre au public en 2005 et accueille la plus importante collection de Pins agréée CCVS de France. »

Contenu associé

Téléchargement

Invitation Tempo de l'arbre

Liens

Médias sociaux

Retrouvez le CAUE sur les médias sociaux en cliquant sur les icônes ci-dessous.
lien vers la page facebook du CAUE lien vers le compte du CAUE lien vers le la chaine youtube du CAUE

Fil twitter

Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement

CAUE 79, Maison du Département, mail Lucie Aubrac, CS 58880, 79028 Niort Cedex

Tel : 05 49 28 06 28 - contact@caue79.fr

Horaires : du lundi au jeudi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30, vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 16h30

--Mentions légales----Administration--