Formation pour les agents instructeurs de la CAN en 2017 Formation pour les agents instructeurs de la CAN en 2017

Accueil > Élus et techniciens

De l’instruction au conseil


Formation

Développer une culture commune sur l’architecture

Cette formation vise à favoriser la médiation entre le porteur de projet et l’agent en charge de l’instruction d’autorisation :
elle devrait permettre d’ajuster sa posture et négocier des améliorations.

L’approche qualitative du projet (son architecture et son insertion paysagère) donnera des arguments supplémentaires et aidera dans cette négociation.

À travers des exemples, en construction neuve, réhabilitation ou extension, les architectes conseillers du CAUE 79 partageront leur analyse et vision d’un projet de maison. Des ateliers et jeux de rôle compléteront l’approche théorique.

Le contexte

Un projet de maison, quelle que soit sa taille, est une réelle aventure pour les personnes qui l’entreprennent : choisir son terrain, dessiner le projet, adapter ses désirs à son budget, trouver les bons artisans, suivre le chantier et respecter la loi, en déposant les autorisations d’urbanisme nécessaires, avec un projet qui soit également conforme au règlement en vigueur…

Une des étapes clé est le passage de leur projet dans les mains des services de l’instruction. Cette étape se révèle parfois difficile, surtout quand le projet semble conforme mais apparaît « éliorable ». Comment transmettre cette notion? En outre, il n’est pas toujours facile de faire évoluer le projet à ce stade car il est également assez finalisé.

Par sa position de conseil, souvent en amont des demandes d’autorisation, le CAUE 79 a pu accumuler une certaine expérience et un argumentaire favorable à des échanges constructifs avec les particuliers. Le CAUE 79 reçoit environ 300 particuliers par an. Par ailleurs, le CAUE 79 est régulièrement sollicité pour donner une définition de l’« écriture architecturale contemporaine ».
Ce constat a amené le CAUE 79 à proposer cette formation aux agents, afin de partager nos expériences, et croiser nos approches et points de vue.

Le contenu

  • Lire différemment le dossier de Permis de Construire : ce que le contenu du dossier devrait révéler du projet.
  • Conforter une culture commune sur l’architecture de tous les jours : observer les différentes typologies selon les datations, les modes de construction, etc.
  • Appréhender le point de vue du concepteur, du pétitionnaire : travailler sur les argumentaires par des mises en situation.

Le programme

Journée 1 (6h00)

  • Introduction : analyse des différentes pièces d’un permis de construire

– Échelle du territoire : Plan de situation, insertion dans un contexte.
– Échelle de la parcelle : Plan de masse, plan en coupe, orientation, implantation, abords, etc.
– Échelle du projet : Plan des façades et des toitures, volumétrie, composition, couleurs et matières.
– Synthèse : Notice descriptive, document graphique.

  • Conception d’un projet (atelier maquettes)

Mise en situation sur deux sites avec des programmes différents (par groupes de 4 à 6) afin d’analyser le site, réfléchir à l’implantation, l’orientation, l’intégration pour concevoir un projet argumenté.
Restitution et discussion entre les groupes, pour adopter un regard critique, échanger, partager, confronter différents points de vue.

  • Apport théorique sur les techniques de la construction

Matériaux, vocabulaire, mise en oeuvre, forme, couleur.

Journée 2 (6h00)

  • Les typologies architecturales de 1850 à nos jours

– La présentation des différents styles (datation, description, mode, etc.) : comprendre et dépasser le « j’aime » ou « j’aime pas ».
– La question de la rénovation de ces bâtis anciens: techniques appropriées, respect ou non de la typologie.

  • La construction neuve

Étude de différentes formes : le pavillon, l’auto-construction, le bioclimatisme, l’architecture « contemporaine ».

  • Étude de cas (jeu de rôles)

À partir de 2 ou 3 Permis de Construire réels (transmis par les participants au terme de la première journée), développer un argumentaire entre le pétitionnaire, le maître d’oeuvre et l’instructeur.
Restitution entre les groupes et conclusion.

Expérience

2020 : 1 session de formation

  • Communauté d’Agglomération du Niortais

2018 : 2 sessions de formation

  • Communauté dAgglomération du Bocage bressuirais
  • CC Haut val de Sèvre
  • CC Parthenay-Gâtine
  • CC du Thouarsais
  • CC Val-de-Gâtine
  • Ville d’Airvault

2017 : 1 session de formation

  • Communauté d’Agglomération du Niortais

Compléments

Public : Élus et techniciens

Durée : 2 jours

Objectifs :

  • favoriser une meilleure médiation entre le porteur de projet dans l’instruction de l’autorisation,
  • Se faire un avis objectif sur un projet et savoir l’ argumenter,
  • Pouvoir écrire des avis argumentés, rédiger des propositions pour améliorer le projet et par conséquent favoriser une meilleure médiation.

Intervenants

  • Yann Le Diméet, architecte conseiller

Téléchargements